CÉLÉBRATIONS ET ÉVÈNEMENTS

Au Domaine de la Vergne // 19 au 21 novembre


Samedi 19 novembre

18h Lecture suivi d’un apéritif
Les Enfants terribles, Maria Casarès et Gérard Philipe


13 jours séparent la naissance de Maria Casarès de celle de Gérard Philipe. Ils commencent leur carrière côte à côte au cinéma et au théâtre. Considérés comme deux des plus grands talents de leur génération, ils incarnent une jeunesse assoiffée de création, éprise de liberté. Fruits d’une époque tourmentée et mus par une passion dévorante pour le théâtre, ils se retrouvent tous les deux à servir la troupe et les idéaux du TNP, avant la mort si rapide de Gérard Philipe. Deux monstres de scène, deux enfants terribles, deux partenaires de jeu qui ont grandi ensemble et dont les mémoires restent indéfectiblement liées.

Avec

Anne Duverneuil et Charlie Fabert

Mise en voix

Matthieu Roy

Dramaturgie

Johanna Silberstein


19h30 Brigade de lecture
Après nous, les ruines de Pierre Koestel

Avec

Anthony Jeanne, Ysanis Padonou, Théophile Sclavis

Dimanche 20 novembre

15h30 Brigade de lecture suivie d’un goûter
Je suis un lac gelé de Sophie Merceron

Avec

Iris Parisot


16h30 Rencontre
Maria Casarès à La Vergne


Maria Casarès a habité le Domaine de la Vergne pendant 34 ans. À travers les témoignages et anecdotes de plusieurs personnes qui ont partagé la vie de Maria Casarès à La Vergne, nous tenterons de raconter aux nouvelles générations qui était Maria Casarès et le lien si particulier qui l’unissait à sa «terre» de Charente. Cette rencontre, sous forme de discussion avec le public, sera l’occasion de poser les premières bases d’un travail plus important de collectage de souvenirs, qui sera fait dans l’avenir pour préserver cette mémoire de Maria Casarès, sa relation à cette terre et surtout des traces qu’elle y a laissées.

Lundi 21 novembre

Cette journée anniversaire sera dédiée à la jeunesse en partenariat avec le Centre National du Livre. La lecture, Les Enfants terribles, Maria Casarès et Gérard Philipe, alternera avec un atelier théâtre autour de la lecture à haute voix ainsi qu’une visite du domaine pour des collégiens et lycéens de Charente Limousine.

FESTIVITÉS PARISIENNES // 29 novembre au 1er décembre


À la Scène Thélème

29 et 30 novembre à 18h
La correspondance entre Maria Casarès et Albert Camus
Avec
Philippe Canales et Johanna Silberstein


1er décembre à 18h
Les Enfants terribles, Maria Casarès et Gérard Philipe,
avec Anne Duverneuil et Charlie Fabert


À l’occasion du centenaire, un documentaire inédit sera présenté sur France 5, Maria Casarès Albert Camus / Toi, ma vie réalisé par Elisabeth Kapnist et tournée en partie à La Maison Maria Casarès.


France Culture diffusera un nouvel enregistrement à partir de la correspondance Camus Casarès, Les exilés du soleil, en 5 épisodes, du 21 au 25 novembre à 20h30, avec Aline le Berre et Pierre-François Garel, réalisé par Sophie-Aude Picon. Johanna Silberstein en a choisi les lettres. L’enregistrement a eu lieu à La Maison Maria Casarès en septembre.

En Espagne

Un cycle de conférences a lieu tout au long de l’année organisé par la province autonome de la Galice (Xunta de la Galice) dans plusieurs villes de la région (La Corogne, Saint-Jacques-de-Compostelle…). Une exposition au Palais Municipal Alfonso ainsi que plusieurs événements se dérouleront à La Corogne, ville natale de Maria Casarès à l’initiative de la mairie. Un événement est en préparation en novembre à Madrid, à la Bibliothèque Nationale d’Espagne.

À l’Université

Plusieurs journées d’étude et colloques sont organisés cette année :
Université d’Avignon, Le légat de Maria Casarès à l’abri de l’oubli, 13 et 14 avril
Université du GREXEL à Barcelone, 19 et 20 mai
Université de Bourgogne et de Rennes 2, Maria Casarès et Gérard Philipe, les enfants du siècle, 18 novembre et 9 décembre

Dans les Festivals

Au Festival d’Avignon : La Maison Jean Vilar présente une exposition sur Gérard Philipe et Maria Casarès, Maria Casarès, Gérard Philipe, Un instant d’éternité.
Le Festival programme la lecture Les Enfants terribles, Maria Casarès et Gérard Philipe dans les jardins de la Maison Jean Vilar le 11 juillet.
Au Festival de Brioux-sur-Boutonne : Philippe Canales et Johanna Silberstein lisent la correspondance entre Albert Camus et Maria Casarès, le 3 juillet.

Un documentaire réalisé par Elisabeth

Kapnist est en préparation pour France 5.

Crédit photo

Marc Comte - Collection Armelle et Marc Enguerand / La Reine Verte mise en scène Bejart Maurice