Saison

Hiver


Rénover le Logis

Patrimoine


Le Logis de la Vergne, inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, fut la maison de Maria Casarès.

Depuis son décès en 1996, fort peu de travaux de rénovation et d’entretien ont été mené. Le temps a fait son œuvre et ce bâtiment, cœur de la mémoire matrimoniale, demande d’importantes rénovations.

RÉSIDENCE D'ARTISTES

Cette maison avait été pensée pour être une résidence privée. Elle est devenue une résidence d’artistes, pouvant parfois accueillir visiteurs et publics lors de certains événements. Tout en demeurant une « maison » et en protégeant le souvenir de l’illustre hôtesse de ses lieux, des travaux et des transformations doivent être menés. Le temps figé doit avancer.

ÉTUDES EN COURS

Après une étude économique, des études diagnostiques et programmatiques sont en cours afin de bientôt pouvoir mettre en œuvre cette nouvelle étape de la vie du Logis de la Vergne.


Un parc à bâtir, des jardins à investir

Jardins


Le domaine de la Vergne se trouve au cœur d’un parc de cinq hectares comprenant une île bordée par la Charente, une cour intérieure, un potager, des rives, une prairie humide, une deuxième île encore inaccessible aujourd’hui.

La beauté et la diversité de cette nature englobant le domaine marquent chaque personne venue travailler ou visiter La Maison Maria Casarès.
Un travail de réflexion est en cours sur les évolutions de certaines zones de ce parc notamment l’île pratiquement vierge qui s’étend sur un hectare.

POTAGER

Nous avons déjà réinvesti le jardin potager de Maria Casarès. Au cours de l’année, plusieurs chantiers participatifs pour entretenir et embellir ce jardin sont conduits par Jérémie Coudret. À de fidèles bénévoles s’ajoutent les forces vives du CAO de Confolens, qui reviennent par la suite régulièrement assister à nos sorties de résidence.

© Chantier participatif, printemps 2019